Un joli week-end, gastronomique entre autre, que je viens partager avec vous.

Nous arrivons tout d'abord au Clos Vallis, où Serge nous accueille très chaleureusement. Une chambre d'hôtes typique, avec de la pierre, de beaux jardins, une pièce de vie très agréable, piscine, et centre Spa / relaxation à proximité.

Serge est vraiment très accueillant et connaît très bien la région, les bonnes tables, et les sites à voir.

Ses petits déjeuners sont très copieux et différents chaque matin : boissons chaudes, viennoiseries juste tiédies, pain frais, jus de fruits, fromage blanc, assiettes de fruits frais et bien sûr, de bonnes confitures maison !

Sarlat...

Le soir de notre arrivée, après un massage relaxant, nous avons diner à la Petite Borie, un petit restaurant en plein cœur de Sarlat. Une table très agréable dans un décor typique dans lequel nous découvrons la soupe locale : le tourin blanchi.

Nous apprécierons aussi un cru du coin : le Fagé.

Pour le reste, un service agréable, une cuisine locale (confit, pomme de terre sarladaises...) bien exécutée mais assez simple.

Sarlat...

Le lendemain matin, après notre petit déjeuner préparé avec soin par Serge, nous profitons du marché gastronomique local tout en visitant le vieux Sarlat. Le charme agit très vite : vieilles pierres, ruelles typiques, le tout relevé d'odeurs de truffe ou de foie gras... les images parlent d'elles-mêmes.

Sarlat...

Nous déjeunons au Jardin des Consuls, une petite brasserie locale à la cuisine typique qui convient très bien pour un déjeuner rapide. Un service néanmoins agréable et une cuisine soignée. Nous avons été avant tout attirés par le cadre, une jolie cours entourée de bâtisses en pierre, de tonnelles et de verdure.

Sarlat...

L'après midi, nous prenons la direction d'un château troglodyte : la maison forte de Reignac.

Une balade dans le temps assez forte et impressionnante ! Un château entier dans une grotte, dont juste une façade a été bâtie.

Nous passons de pièce en pièce et arrivons facilement à imaginer la vie moyenâgeuse de nos aïeuls. Les mises en scènes sont très réalistes, les objets d'époque toujours là.

Nous terminons la visite par les salles de tortures, où les différentes méthodes sont expliquées en détail. Autant dire qu'ils ne manquaient pas d'imagination... de quoi vous glacer le sang !

Sarlat...

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons dans les jardins d'un château d'une tout autre époque : le château de Campagne. Nous sommes à la renaissance avec ses vastes jardins fleuris.

Après quoi nous prendrons l'apéritif dans un petit troquet typique tenu par des gens d'une extrême gentillesse : chez Martine, toujours à Campagne.

Sarlat...

Le soir, nous avions réservé dans un restaurant gastronomique : la Couleuvrine.

Nous rentrons dans une bâtisse à l'allure typique, mais où le moderne se marie à merveille avec la pierre à l'intérieur. Une cheminée transformée en cave, de jolies lumières... une ambiance chaleureuse, mais tout autant intimiste.

Nous passons une agréable soirée en dégustant une cuisine moderne et raffinée, toute à l'imagine de la jeune chef de ce restaurant : foie gras à la compotée de rhubarbe, ris de veau braisés sauce au muscat (en photo) et... plus de place pour le dessert ! Le tout accompagné de bouteilles judicieusement conseillées par le sommelier.

Un régal pour les yeux et les papilles.

Sarlat...

Pour le dernier jour, nous partons pour une superbe balade dans les jardins suspendus de Marqueysac. De somptueux jardins de buis qui surplombent la Dordogne. 22 hectares de jardin à 130 m au dessus de la Dordogne.

150 000 buis taillés à la main, grâce à des gabarits, dont les formes parfaites et les arrondis donnent au jardin des allures douces et romantiques.

Une balade de près de 2 heures, à la découverte de paysages somptueux

Sarlat...
Sarlat...

Nous terminons notre séjour, après cette belle balade, dans mon restaurant coup de cœur du week-end : ​la maison Lembert à Beynac et Cazenac.

Voilà pour le coup un restaurant qui ne paye pas de mine (j'avoue même m'être dit "mais qu'est ce qu'on fait là"), mais bénéficie une jolie vue sur le château de Castelnaud-la-Chapelle.

L'accueil et le service ont été irréprochable : un jeune homme très professionnel, serviable, souriant...

La carte propose des plats typiques mais travaillés.

Une belle trilogie de foie gras en entrée, travaillé sous différents modes de cuisson. Pour avoir mangé du foie gras dans chacun des restaurants du week-end, et en être une amatrice, ici, mon cœur à chaviré !

Pour le plat du jour, il nous était proposé une tourtière de manchons de canards aux salsifis, un régal pour les yeux (en photo).

Personnellement, j'ai opté pour un magret de canard à la cuisson parfaite !

Quant à la douceur poire / chocolat en dessert... un délice qui porte bien son nom !

Et le tout accompagné de bonnes bouteilles bien sur, justement accordées.

Bref, une belle balade gustative, pour un rapport qualité / prix irréprochable.

Une boutique est également présente, avec des produits travaillés dans leurs propres laboratoires...

Sarlat...

Un tel week-end périgourdain ne pouvait pas se terminer sans ramener un beau souvenir...

Sarlat...

De belles recettes en perspective...

Retour à l'accueil